RÉ SWIMRUN

Après un été traditionnellement très occupé, l’île de Ré n’a pas connu de répit une fois l’automne venu, puisque la première édition du swimrun local a accueilli 700 concurrents !

Par Luc Beurnaux – Photos organisation

PREMIERE EDITION

4ème plus grande île de l’Hexagone, l’île de Ré est un des hauts lieux touristiques français, qui affiche «complet» l’été durant. Reliée au continent par son célèbre pont qui sature très souvent l’été venu, l’île de Ré est un joyau très prisé. Les sports nature y ont trouvé logiquement un terrain de jeu idéal, et une nature sauvage à explorer. Le club de triathlon de La Rochelle, sous l’impulsion de Fabien Millasseau, a eu la riche idée de proposer la première édition d’un swimrun alléchant, sur le papier.
Programmé fin septembre, c’était aussi l’occasion pour les infrastructures touristiques locales de prolonger l’été, et de montrer une autre attractivité pour d’autres types de touristes, plus tournés vers l’activité physique et la compétition que les aoûtiens. L’intuition fut la bonne, puisque les 700 dossards mis à disposition se sont arrachés en moins de quatre mois et demi. Dès la mi-juin, cette première édition affichait ainsi complet, soit 350 binômesdésireux de découvrir cette île d’une autre façon, en enchaînant nage en eau libre et course à pied. «Si nous avions ouvert l’épreuve à 1 000 personnes, nous l’aurions remplie sans problème» assure de son côté l’organisateur. «Mais pour une première, 700 inscrits c’est déjà très bien».


POUR CETTE PREMIÈRE, DEUX FORMATS ONT ÉTÉ PROPOSÉS AUX CONCURRENTS :

– Un format L

avec 34 km de course au total, comprenant 28 km de course à pied et 6 km de natation, sous forme de petites portions très accessibles de 400 à 700 m de natation, et 1000 à 2500 m de course, excepté le dernier tronçon de 5.3 km avant de rejoindre l’arrivée. Au total, donc, 11 sections de natation et 12 de course à pied.

– Un format M

avec 18 km au total, comprenant 15 km de course à pied et 3 km de natation, soit 6 sections de natation et 7 sections de course à pied.

Le parcours 

Le parcours était tracé au plus près de la côte, avec un départ sur la commune de Loix-en-Ré et une arrivée à Sainte-Mariede-Ré, au stade municipal. Les concurrents ont traversé plusieurs communes locales telles que La Couarde-sur-Mer, SaintMartin-de-Ré, La Flotte et Rivedoux-Plage. Une épreuve disputée sur un terrain très agréable, composé de routes boisées, de sable, de pistes cyclables et de sous-bois, avec au total très peu de dénivelé. Une épreuve idéale, donc, pour finir sa saison sur un rythme tranquille, ou découvrir cette discipline en vogue qu’est le SwimRun.

Pour les moins rapides

Pour les moins rapides, il aura juste fallu penser aux impératifs de marée, puisque le niveau d’eau ne permettait plus de nager à partir de 17h30. Un écueil qu’aura évité la majorité des duos en compétition. Champion de France de triathlon longue distance en 2017, le local Valentin Rouvier a remporté le format L, en compagnie de son compagnon de club, Vincent Migné. Le duo l’emporte en 3 h 48 mn, devant le duo du TCG Parthenay en 3 h 52 mn, et le team Head Vibike 3 h 53. Autres «stars» au départ : les frères Sudrie, qui terminent 5e du format L, après avoir longtemps occupé la 3e place provisoire. Un duo au palmarès éloquent : le plus jeune, Sylvain, fut sacré double champion du monde de triathlon Longue distance. Son aîné, Sébastien, a été sacré champion du monde Master de nage en eau libre en 2018, et s’est aussi spécialisé en course à obstacles. A leurs côtés sur la ligne de départ, des habitués du circuit mondial ÖtillÖ, preuve que le Ré SwimRun a rapidement fait ses preuves et qu’il semble promis à un bel avenir !

En chiffres

Sainte Marie de Ré
21 septembre 2019
1ere édition
Formats : 34km, 18km, 34km en relais
220 bénévoles
700 participants
Edition 2020 : 26 Septembre 2020
Infos : https://www.larochelle-triathlon.fr/re-swim-run/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *