Raid des Alpilles : début de saison cyclo

Le Raid des Alpilles, tel le Phénix…

 

Absent du calendrier depuis 2013, le Raid des Alpilles a fait son grand retour en mars 2017. Pour le plus grand bonheur des cyclos provençaux…

C’est une institution locale qui a fait son retour au calendrier des cyclosportives nationales : le Raid des Alpilles, une sorte de mythe pour tous les cyclos provençaux, est ressorti des « cartons » début mars 2017, pour lancer la saison des cyclosportives sur le plan national. Les cyclos qui ont « fait le métier » durant tout l’hiver avaient en effet deux possibilités, en ce premier week-end de mars 2017, pour accrocher leur premier dossard de la saison. Filer au Nord pour courir la « Jacques Gouin », en Ile-de-France, ou se diriger vers le massif des Alpilles, une destination, il faut le reconnaître, plus alléchante. Inutile de dire que les « Sudistes » auront rapidement fait leur choix.

La dernière édition du Raid des Alpilles datait de 2013, et c’est une nouvelle édition « allégée » par rapport au parcours historique que David Perroux et son organisation du Vélo Club des Alpilles ont proposé pour 2017. Le parcours « historique » de 110 km et 1400 m de dénivelé a été légèrement « raboté » pour cette 12e édition, proposant au final 99,5 km, avec un dénivelé de 1076 m exactement. « Un parcours à la fois raisonnable pour ce début de saison, mais aussi exigeant quant à son profil » résumera l’organisateur. Les coureurs auront ainsi sillonné la belle région des Alpilles, à partir de Saint-Rémy-de-Provence, sur des routes où panoramas et patrimoine se disputent la vedette. On citera, entre autres villages traversés, Les Baux de Provence, le Paradou, Maussane, Eyguières, Saint-Etienne du Grès, autant de villages qui proposent des spots d’exception tout au long du tracé, entre champs d’oliviers et vestiges touristiques. Les 473 coureurs inscrits auront débuté leur périple dans des conditions un peu fraîches au départ, avant d’être réchauffés par les difficultés du parcours, mais surtout par un ciel azur découvrant un soleil généreux. Alain Prost, ancien champion du monde de Formule 1 grand pratiquant de vélo, faisait partie de ce peloton, n’ayant jamais loupé une édition de cette épreuve, tout comme le coureur pro de la région, Yoann Bagot, venu tourner les jambes sur ses routes d’entrainement.

Les filles, et les vétérans de plus de 60 ans, auront aussi été traités avec le plus grand soin, chacun de ces catégories ayant le luxe de partir dans un sas prioritaire, 5 minutes avant la « meute », afin d’aborder les rampes de Glanum et les lacets des Alpilles dans les meilleures conditions, et en « éclaireurs ». La patrouille Green Cycling – chargée de faire respecter les règles éco-responsables de l’épreuve -  pour sa première sortie de la saison, avait délégué une équipe de choc, très motivée par sa mission, avec en son sein Sophie Evrard et Jean Luc Chavanon, tous les deux anciens champions du Monde, masters. Deux coureurs qui auront été à la hauteur de leur standing ; Sophie, en remportant le scratch féminin, et Jean Luc terminant 3ème du scratch masculin, après avoir animé l’épreuve dans un beau groupé d’échappés, dont sortira finalement vainqueur Hugo Walkowiak. Un sentiment global de satisfaction était partagé par toutes et tous à l’heure de la délicieuse paella traditionnelle servie en fin d’épreuve au Mas de Jonquerolles. Bien conscient que le Raid des Alpilles n’avait rien perdu de son attrait !

 

ENCADRE

Raid des Alpilles

Dimanche 4 Mars 2018

13e édition

Départ / Arrivée – Saint Rémy de Provence

99,5 km / 1076 m D+

Parcours : http://www.openrunner.com/index.php?id=7044085

Résultats 2017 :

Hommes :

1 WALKOWIAK HUGO 2h33

2 VUILLIER DAMIEN 2h33 :01

3 CHAVANON JEAN LUC 2h33 :02

 

Femmes :

 

1 EVRARD SOPHIE 2h40 :20

2 BESSONE MARION 2h40 :20

3 DE SAINT JEAN MAGDALENA 2h40 :27

 

Infos : http://raiddesalpilles.com

Par Luc Beurnaux  

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *