Organiser son Expédition Vélo en Corse

La Corse en Vélo

L’hiver est propice à l’organisation des expéditions de printemps et la Corse est une destination qui est sur la liste des futures expéditions de nombreux cyclistes. Ce voyage doit se préparer avec soin pour profiter pleinement des beautés de l’île, de son bord de mer et de ses cols mythiques.

Proposition de parcours et conseils, éprouvés par l’équipe du CORSICA GIRO depuis 5 ans.

Le Tour de France 2015 a proposé au monde entier des images fantastiques des routes Corses parcourues par le peloton et la caravane du Tour. De nombreux clubs ou groupes d’amis cyclo touristes ont mis à leur programme une expédition  vélo en Corse. Voici une proposition de parcours en 4 étapes pour des cyclo touristes qui veulent apprécier les paysages tout en consommant les calories prises lors des dégustations insulaires.

Ce parcours propose une boucle de 4 jours en Haute Corse. Départ et arrivée Bastia.

Etape 1 : l’incontournable Tour du Cap, l’île dans l’île.

 

Le cap est une région qu’il faut découvrir à vélo. Il faut gravir depuis Bastia le col de Teghime et admirer la baie de Saint Florent. Puis descendre vers Patrimonio en bifurquant dans le village sur la route qui mène à Farinole par les vignes. La vue surplombant la mer est fantastique et la descente vers la plage de Farinole est très agréable. Puis la route serpente le long du littoral rocheux jusque Nonza avec sa belle tour Génoise à flanc de rocher et sa plage de galets noirs. La route se poursuit jusqu’à la mine de Canari et passé la mine, deux itinéraires sont possibles. Le premier consiste à poursuivre le long de la côte et l’autre à monter au Village de Canari qui surplombe la mer et poursuivre ensuite en corniche sur une dizaine de kilomètres.

Option 1 : 100 % par la côte jusqu’au moulin Mattei puis descente à la pointe de l’île vers le port de plaisance de Macinaggio et retour sur Bastia par la côte. C’est le Tour Officiel du Cap qui représente une boucle de 135 km et un dénivelé de +1000 m

Option 2 : par le Village de Canari puis la corniche et le col de Sainte Lucie et redescente vers Luri et la côte Est du Cap et retour vers Bastia. C’est le petit tour du Cap qui représente 95 km.

http://www.openrunner.com/index.php?id=6822359

 

Le retour sur Bastia  est plus fréquenté. Nous recommandons de reprendre la route de Corniche à partir de Miomo pour revenir vers Bastia ou les villages alentours avec moins de circulation. L’Hôtel de la Corniche à San Martino di Lota est une bonne option d’hébergement.

Etape 2 :   Bastia – Col de Vergio

http://www.openrunner.com/index.php?id=6822384

La montée du Col de Teghime est encore au programme de cette deuxième journée mais au lieu de descendre vers Patrimonio, on bifurquera au col à gauche vers Oletta pour remonter ensuite vers Murato avec sa Chapelle romane de style pisant. L’ascension du col de Bigorno à la sortie de Murato est progressive et surplombe toujours la baie de Saint Florent. Les 5 km de redescente après le col de Bigorno se feront prudemment du fait d’une route ayant un peu souffert (les routes Corses se sont beaucoup améliorées mais il reste certains tronçons peu fréquentés à rénover). La descente par la route des Villages vers Ponte Leccia se fera en corniche et permettra d’admirer la vallée du Golo. A Ponte Leccia, une pause s’imposera pour recharger les batteries avant de poursuivre vers Francardo par les petites routes longeant la nationale (la nationale n’est pas recommandée en vélo) jusqu’à la bifurcation vers le col de Vergio.

Commence alors l’ascension de la journée. 40 km de montée avec un défilé au-dessus d’une gorge typique du centre de la Corse puis un passage au-dessus de la retenue d’eau de Calacuccia. Nous voilà arrivés dans la vallée du Niolo, terre de bergers et lieu de départ d’ascensions vers le Cinto, sommet de la Corse. Après la traversée du village de Calacuccia, l’ascension se poursuit dans les pins jusqu’au sommet du Col.

L’arrivée de cette étape se fait à la station de ski 1,5 km avant le Col,  à 1.467 m d’altitude après une étape de 110 km et un dénivelé positif de X m. On sera très heureux de trouver un hôtel de qualité, le Castel Vergio habitué à recevoir les randonneurs du GR 20 qui croise la route et qui accueille les cyclistes avec plaisir. Il est conseillé de réserver à l’avance, il n’y a pas d’autre hôtel dans le coin.

Option possible :

cette étape peut se faire en deux jours si la distance ou le dénivelé semblent trop importants. L’arrêt peut se faire à Ponté Leccia et l’équipe de Terra Corsa et ses 8 chambres d’hôtel sera ravie d’accueillir les cyclistes.

 

Etape 3 : Col de Vergio – Calvi

http://www.openrunner.com/index.php?id=6822409

Le départ de cette étape permet d’atteindre enfin le col de Vergio après 1,5 km et de plonger vers Porto par une descente de 30 km (couvrez vous bien au petit matin pour cette longue descente et attention aux animaux qui au mieux dorment sur la toute mais souvent la traversent).

Après avoir dépassé Porto, il faut prévoir un petit arrêt pour s’alimenter et surtout profiter de la vue sur la réserve de Scandola et les calanques de Piana.

Ensuite la route serpente le long de la côte jusqu’à Galéria d’où il est préférable de rejoindre Calvi par l’intérieur (la route de bord de mer est assez dégradée et n’est pas très agréable en vélo).

On gravira alors le col de Marsolino à 443 m où est passé le tour de France avant de replonger sur l’aéroport de Calvi.

L’hébergement peut être choisi proche de Calvi ou dans les villages au-dessus de Calvi comme San Antonino.

 

 

 

Etape 4 : Calvi Bastia par le Désert des Agriates

http://www.openrunner.com/index.php?id=6822422

La route la plus agréable à emprunter pour les cyclistes est la route des artisans au dessus de Calvi qui traverse la Balagne par les villages de Nessa et de Occhiatana jusqu’à Belgodère avec une vue imprenable sur la baie d’Ile Rousse. La redescente vers le bord de mer se fait par une route totalement refaite et très roulante. On emprunte la nationale sur 5 Km vers la plage de l’Ostriconi avant de prendre à gauche la route qui traverse le désert des Agriates (faites votre réserve d’eau à Belgodère, il n’y a pas de source dans le désert).  Après de nombreux virages le col della Speranza (360 m) est atteint et marque la redescente vers Saint Florent. Une petite route qui part de Saint Florent, passe devant son église et remonte sur la route d’Oletta permet d’éviter les routes trop empruntées entre Saint Florent et Patrimonio et propose un passage dans une oliveraie centenaire et un panorama imprenable sur Saint Florent. Le retour vers le col de Teghim marque la fin de l’étape et la redescente sur Bastia pour reprendre le bateau après 110 Km parcourus

Ce premier parcours est une découverte de la haute Corse et permet en 4 jours d’apprécier pleinement les beautés de l’Ile tout en éprouvant les organismes suffisamment pour bien dormir dans le bateau.

Auteur :  Eric Delattre  Photos : Droz Photos et Eric Delattre et l'équipe du Corsica Giro

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *