Eco Trail de Paris : trailers des villes

Malgré les railleries des « montagnards », l’ Eco Trail de Paris s’est imposée au fil des ans comme une course majeure du calendrier, qui a accueilli près de 12 000 coureurs sur sa dernière édition. Fort de son succès, le concept français essaime dans les grandes métropoles européennes.

 

Et si le trail n’était plus l’apanage des seuls massifs montagneux ? Cela fera bondir les puristes, mais force est de constater que la ville, et sa périphérie, est devenue également un formidable terrain de jeu pour les coureurs adeptes de dénivelé, et de chemins nature. Lyon avait insufflé, en pionnier, le concept d’Urban Trail, avec des parcours en cœur de ville empruntant les collines, reliefs et autres escaliers de la Capitale des Gaules, avec le succès que l’on sait.

Le concept d’ Eco Trail, lui, s’est développé il y a maintenant 10 ans dans la tête des Trailers de Paris, une association de coureurs parisiens et banlieusards qui ne voyaient pas pourquoi l’idée de « trail » était réservée aux seuls veinards habitants les Alpes, les Pyrénées, le Massif Central, le littoral breton, et on en passe… Cette volonté de mettre à l’honneur les « poumons verts » des grandes villes et de proposer des parcours « nature » à quelques mètres des grandes métropoles tout en respectant la dimension environnementale a donné naissance au premier Eco Trail de Paris, en 2008.

La philosophie du concept Eco Trail était donc trouvée : l'envie d'offrir à de grandes villes emblématiques et leurs proches banlieues une véritable course nature, ouverte à tous, mettant en valeur le milieu naturel et culturel des régions, et inscrivant au cœur des préoccupations le plaisir et le bien-être des participants, via des parcours très variés (de 20 à 80km), mais aussi des marches nordiques et des randonnées, pour toucher tous les publics. 

Rapidement, les coureurs ont plébiscité l’épreuve. Beaucoup, pour l’occasion, découvraient le concept de course nature, s’évadaient pour la première fois sur les chemins, délaissant le bitume. Quelques grands noms de la discipline, tels que Manu Gault (4 victoires) ont popularisé l’épreuve par leurs performances athlétiques, sur des parcours globalement rapides. Le trail prend ici une version plus soft, que ces ultras à fort dénivelé et souvent « destructeurs » physiquement, qui alimentent le calendrier estival, notamment.

Un profil de course qui fait « jaser » chez les puristes, adeptes des chemins « dré dans l’pentu », sauvages, et des panoramas à couper le souffle. Mais il faut de tout pour faire le petit monde du trail.

Et courir pendant 80km à près de 14km/h (pour le vainqueur) sur les montagnes russes de la région parisienne demande d’autres qualités, toutes aussi louables. Ces querelles de clocher n’empêchent pas le succès grandissant de l’épreuve parisienne, qui a trouvé son public au fil des éditions. Les parcours parisiens offrent une odyssée « verte » via des sites remarquables : île de loisirs de Saint Quentin-en-Yvelines, Domaine de St Philippe, Observatoire de Meudon, Domaine national de Saint Cloud, Forêts Domaniales de Versailles, Chaville, Meudon, Ile Saint Germain, Ile aux Cygnes, quais de Seine... avant une arrivée royale au premier étage de la Tour Eiffel.

En tout, près de 90% de sentiers nature sur l’épreuve du 80km de l' Eco Trail. Pour le 10e anniversaire, fêté en mars dernier, près de 12 000 coureurs avaient pris un dossard sur l’un des formats proposés, ce qui aura sans doute créé des vocations, et créé une passerelle vers le trail plus montagneux. Après cette expérience en effet, il y a de fortes chances pour que « le trailer des villes » se transforme rapidement un « trailer des champs… »

 

L’ Eco Trail Paris 2017 en chiffres

10e édition les 18-19 mars 2017

Environ 12 000 participants sur l’ensemble des parcours

Formats : 80km/1500m D+, 45km/900m D+, 30km/600m D+, 18km/400m D+

Infos : http://www.traildeparis.com

Prochaine édition de l' Eco Trail : du 15 au 18 Mars 2018

 

Eco Trail, une marque qui s’exporte

Devant le succès de la formule parisienne, les fondateurs du label Eco Trail ont exporté la marque au-delà du périph parisien, et proposent désormais le même type de course dans les grandes métropoles européennes. Avec toujours la même philosophie : proposer des épreuves de course-nature là où on ne les attendait pas, mais où elles trouvent finalement bien leur place. Et selon plusieurs formats (proches de ceux proposés à Paris) qui concerneront tous les publics de coureurs.

Pour 2017/2018, sept épreuves EcoTrail auront donc lieu hors de France :

Par Luc Beurnaux - Photos : Sportograf, Christophe Guiard, Pierre Deneve.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *