Deux options Running dans l’intérieur du Sri Lanka

Lorsque vous planifiez un séjour au Sri Lanka et que vous souhaitez poursuivre votre entrainement ou simplement entretenir votre forme en courant, il faut prendre en compte le facteur chaleur. La température moyenne du Sri Lanka est toute l'année autour de 35°C. Il faut donc adopter une stratégie "anti-chaleur". La première tactique est de courir tôt le matin dans les rizières du centre du Sri Lanka. Ce qui est vrai pour la course à pieds se vérifie également pour une sortie VTT.

Option 1 : courir à la fraîche dans les rizières

La séance de running ou de VTT au milieu des rizières est en effet un incontournable de la région autour du rocher de SIGIRIYA. Tôt le matin ou au coucher du soleil pour éviter les trop fortes chaleurs, c’est un moyen de surprendre la faune sauvage et notamment les oiseaux très nombreux au Sri Lanka.

Des éco-lodges se développent au Sri Lanka dans les plaines et répartissent plusieurs bungalows au milieu de parcs ou de rizières. Le Kalundewa Retreat est un exemple d’Eco Lodge et une adresse à recommander si vous passez une ou deux nuits dans ce secteur.

Option 2 : prendre de la hauteur dans les Plantations de Thé

Notre recherche de fraîcheur nous a conduit tout naturellement aux fabriques de Thé en montagne. Certaines ont été reconverties en Hôtel avec un souci toujours présent de respect de l’environnement. C’est l’établissement Heritance Tea Factory qui sera pour 2 jours notre base de départ des activités de sport Nature : running et VTT.

La première activité pratiquée une fois les valises posées, fut le running dans les sentiers des cueilleuses de thé. La visite d’une fabrique nous ayant expliqué les secrets de la cueillette du thé blanc (la plus petite feuille), du thé vert (la deuxième feuille) et du thé noir (les trois feuilles), nous voilà attentifs à cet arbuste que nous découvrons tout en faisant attention où nous posons les pieds.

Les petites routes entre les villages et la fabrique sont partagées avec les Touk-Touks et les animaux plus ou moins domestiques. Le jour tombe assez vite tout au long de l’année vers 18 h 30, proximité de l’équateur oblige. Nous voilà revenus à la fabrique pour admirer le coucher du soleil après 10 kilomètres à travers la plantation et les villages.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *