TRAIL DE LA SAINTE BAUME 2020 – Un rescapé incontournable !

Photos : Cyrille Quintard

Le 1er dimanche du mois de mars, c'est LE rendez-vous qu'il ne fallait pas manquer dans le monde du Trail Provençal. Niché au cœur du massif de la Sainte Baume le village de Cuges-les-Pins accueillait le TRAIL de la SAINTE BAUME, organisé par le Trail Club de Provence. Et en ce début mars, les rumeurs d’annulations d’événements sportifs étaient nombreuses. L’événement au cœur de la Sainte Baume est passé entre les gouttes et a finalement pu se tenir au grand soulagement des amoureux des sports Nature.

Avec ses 1500 participants à chaque édition, le Trail de la Sainte-Baume est la plus grande course de la Région PACA, après le Trail du Ventoux.

"La course est de plus en plus appréciée, les coureurs sont séduits par la variété du parcours et la beauté de ce site de la Sainte Baume ! Mais nous ne pouvons accepter tout le monde et sommes bien obligés de limiter les inscriptions par souci de protection de cet espace naturel ! Un grand merci au passage, au Parc Naturel Régional de la Sainte Baume qui nous fait confiance chaque année !" souligne Pierre KAFTANDJIAN, l'organisateur.

Cette année, la course pouvait se targuer d'afficher un plateau très relevé : Bertrand Brochot (récent vainqueur du Trail de la Galinette), Jonathan Moncany (vainqueur de l'Endurance Trail 2017), mais c'est surtout Sébastien Spelher (Team Salomon, deux fois vainqueur de la Grande Course des Templiers) qui faisait figure de grandissime favori.

"J'avais toujours voulu venir courir ce TSB et découvrir ce magnifique massif, et cette année, l'occasion s'est présentée, j'en ai profité !"

Il était attendu et il n'a pas déçu ! Dès la 1ère ascension, l'Alsacien du Haut Koenigsbourg s'échappe.

Il compte 3 minutes d'avance sur Bertrand Brochot au sommet de la 1ère ascension, le "Grand Vallon". D'habitude, les traileurs peuvent profiter d'une vue imprenable sur les sommets de la Région, cette fois-ci, il faudra repasser. Un épais brouillard et une pluie fine, sont de la partie aujourd'hui.

Derrière Bertrand, c'est Jonathan Moncany, le" local" de l'épreuve, (coureur du SMAC, club de St Maximin) qui confirme son statut "d'outsider", en talonnant les deux favoris.

La descente sur le petit village de Riboux (plus petite commune de France) est rendue très technique par la pluie et les trois hommes continuent de creuser l'écart.

Au "Col du St Pilon", 2ème ascension de la course, Sébastien Spelher bascule avec 5 minutes d'avance sur Bertrand Brochot et 10 minutes sur Jonathan Moncany.

Dans la partie plus roulante de la forêt de la Sainte Baume, il accroit encore son avance. La 3ème ascension, par le "Vallon de Betton", puis le passage à la Glacière de Gémenos confirment son hégémonie. Au pointage du "Col de Bertagne", il compte 8 minutes d'avance sur le 2ème.

Derrière, les concurrents essaient de limiter la casse.

La dernière difficulté de la course, enchainement de la descente vers le Parc de St Pons puis la remontée jusqu'au "Pas du Cugens" conforte son avance. Il franchit la ligne d'arrivée en 4 h 13 mn (nouveau record de l'épreuve).

Bertrand Brochot termine 2ème en 4 h 25 mn et Jonathan Moncany, 3ème en 4 h 35 mn.

Chez les femmes, la course a été beaucoup plus serrée, puisque ce n'est qu'au 35ème km, que Charlotte Klein (Marseille Trail Club) réussissait à doubler et à distancer Marie-Noelle Bourgeois et s'envolait vers une très belle victoire en 5 h 43 mn. Hannah Derksen complétait le podium.

Mais le Trail de la Sainte Baume c'est également un 25 km et un 15 km.

Sur la "Boucle Cugeoise", 25km c'est le Haut Alpin, Mathieu Esmieu (Guil Trail Club) qui a réussi à coiffer sur le fil, Julien Brunet (Team Provence Endurance), le leader actuel du Challenge des Trails de Provence. Chez les féminines, Ganna Darmograi (Marseille Trail Club) a dominé la course de bout en bout; elle termine avec 25 mn d'avance sur ses rivales du jour, Eugénie Ricard (2ème) et Bérénice Gautier (3ème).

Sur la "Manon des Sources", 15 km, la victoire s'est là-aussi joué au sprint. Malo Sergent (Sco Marseille) résistait au retour de Nicolas Ligier (SMAC). Alexandre Allari terminait 3ème. Chez les filles, c'est la marraine de l'épreuve, Alexia Coudray (Team Cimalp) qui l'emportait haut la main, devant Isabelle Kujawski (TAC Cuers) et Julie Pesce.

A l'heure du bilan, les organisateurs du Trail Club de Provence étaient pleinement satisfaits de cette édition 2020, qui comptera comme une des plus "accomplies" avec des participants toujours plus enthousiastes. Ils nous donnent rendez-vous le 07 mars 2021 pour les 13 ans de la course.

A noter, pour conclure, que Bertrand Brochot coureur au grand cœur, court au profit de l'Association "Histiocytose France", association qui a pour but d'aider les personnes atteintes par "l'Histiocytose Langerhansienne", maladie rare et peu connue.

Plus d’infos sur :  https://traildelasaintebaume.eu

 

Une pensée sur “TRAIL DE LA SAINTE BAUME 2020 – Un rescapé incontournable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *