Tableau d’honneur – A chacun son style

L’entrée dans l’hiver marque souvent une pause dans l’activité Outdoor. C’est le moment de dresser le bilan de la saison qui se termine et de définir de nouveaux objectifs. Les médailles et dossards sont rangés. Oui mais où exactement ? A chacun sa méthode, boite à chaussure, tableau d’honneur ou autres dispositifs. Nous avons enquêté sur ces petits rituels de sportifs.

Sans forcément être un champion, on repart souvent avec une médaille, un TShirt et son dossard des différentes courses disputées dans la saison. Que faire de ces breloques ? Où finissent-elles ? A quoi servent-elles ?

Il y a tout d’abord l’option boite à chaussure comme le fait Frédéric qui l’ouvre de temps en temps pour se remémorer les plus beaux moments. Il y a ensuite plus démonstratif, le Tableau d’honneur (ou Wall of Fame pour les anglo-saxons) où l’on retrouve les dossards punaisés, les médailles accrochées et parfois des photos ou même les chouchous durement gagnés lors des boucles de running des triathlons.

Morgan par exemple réalise le tableau de l’année en mettant sous verre ses Dossards et photos souvenir ayant marqué la saison. Ces tableaux nécessitent un peu de place et parfois une négociation familiale pour faire accepter le caractère décoratif de ce type de tableau.

Autre solution accrocher le Tableau d’honneur dans son dressing ou dans la porte de son armoire. Encore plus discret, le garage ou la remise à vélo comme le fait Stéphane qui conserve sa pile de dossards dans l’ordre chronologique des courses. Sur chaque dossard il y a écrit la distance, le temps, le classement scratch. Le tout affiché dans le garage.

Même lieu d’exposition pour Stéphane B. le garage (ou son Antre) avec une armoire recouverte des flyers des plus belles courses, des dossards et les coupes et trophées posés dessus. Thierry a également choisi de tapisser le mur de son garage de ses dossards.

D’autres comme Sébastien, compilent leurs dossards et flyers des courses effectuées dans un lutin et les médailles sur un tableau de liège. Florence comme Jean-François conservent ce qui a le plus de valeur à leurs yeux et recyclent les coupes pour les courses qu’ils organisent.

Enfin il y a plus original, comme Joachim qui s’est offert un gardien pour ses médailles en utilisant une sculpture mise en valeur par tous ses trophées.

Kévin Lissajoux réalise des mises en forme originales régulièrement pour immortaliser les nombreuses courses à son actif. Comme ce sapin de Noël très original.

Pascal Armand du Triathl'Aix se motive tous les jours en jetant un oeil sur son support de médailles positionné à côté de son écran d'ordinateur.

Audrey Bassac se motive également devant les nombreuses coupes qui rappellent toutes des moments de joie et d'émotion.

 

Certains riront de ce côté un peu fétichiste qui consiste à garder les trophées des courses passées mais parfois pour garder la motivation il est important de contempler le travail accompli. En un coup d’œil, on peut visualiser toutes ces courses qui ont été autant de jalons dans l’atteinte de l’objectif de la saison. Une fois qu’une course mythique est terminée, il ne reste que les souvenirs, parfois les photos mais bien souvent ces petits objets qui ont fait le voyage avec nous ou qui symbolisent le passage de la ligne d’arrivée, comme les médailles, matérialisent ces victoires sur nous-mêmes.

Et vous quel est votre rituel. Venez-nous le raconter et poster vos photos sur le sites www.respirezsports.com ou par Email à redaction@respirezsports.com. Nous continuerons de mettre à jour cet article sur notre site.

Et petit mot aux organisateurs de course. Laissez-nous nos dossards et continuez à distribuer des médailles.

De : Eric Delattre

Remerciement pour leurs photos et leurs retours d’expérience à : Stéphane Barbiera, Morgane Armiroli, Thierry Chanet, Frédéric Rosello, Stéphane Merland, Sébastien Nikiel, Joachim Delaunay, Jean-François Soulard, Florence Campana, Kévin Lissajoux, Pascal Armand, Audrey Bassac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *