SUR LES TRACES DE LA MARMOTTE

C’est Eric Cenreaud, propriétaire de l’Hotel Concortel, rue Pasquier à Paris (la meilleure adresse pour le marathon de Paris) qui nous a fait découvrir ce trail authentique : «sur les traces de la marmotte». Cette course qui se déroule à Saint Geniez d’Olt, joli village de l’Aveyron met en scène une légende locale et mobilise tout un village pour le plus grand bonheur des trailers. Immersion au cœur de l’Aveyron en terre de marmots.

Texte : Eric Delattre – Photos : organisation

Trail dans le cœur de l’Aubrac

Les habitants du petit village de Saint Geniez d’Olt racontent qu’un jour d’orage et de cru du Lot, la rivière qui traverse le village, deux jeunes enfants ont été sauvés en suivant une marmotte qui les a conduits jusqu’à un refuge loin de la rivière et les a ainsi sauvés des eaux (plus de détail voir encadré).

Cette légende a donné son nom au Trail «sur la trace de la marmotte» et les deux marmots ainsi sauvés ont donné leur nom au club local organisateur de la course : le MTR pour Marmot Trail & Run.

Ce club d’une quarantaine d’adhérents organisera pour la deuxième édition, début juillet 2021, un trail très authentique qui part du fond de la vallée et grimpe sur le plateau de l’Aubrac.

En 2019, 225 trailers s’étaient attaqués au format 30 km et 1.600 m D+ et à la distance de 12 km et une marche est également proposée pour contenter tout le monde. Soutenue par près de 50 sponsors, l’organisation de ce petit trail de campagne sait recevoir comme l’attestent les nombreux retours très positifs tant sur le choix des parcours que sur la qualité de l’accueil.

Programme 

Voici donc le programme initialement prévu pour le 5 Juillet 2020 mais décalé d’un an pour cause de pandémie :

  • un trail de 30 km, 1600m D+, un parcours exigeant pour trailers confirmés où il faut combiner capacités à grimper, à descendre et à relancer sur les parties roulantes.
  • un trail de 12 km, 480m D+, un joli parcours accessible à tous sur des terrains variés (chemins et pistes roulantes).
  • une randonnée de 12 km, une promenade à travers bois qui offre de jolis panoramas sur la vallée du Lot et les contreforts de l’Aubrac.

Ces deux trails et cette randonnée proposent non seulement du relief mais aussi des paysages variés. Sur le 30 km, on passe de la vallée verdoyante aux grands espaces de l’Aubrac à travers des châtaigneraies : traversée de villages et hameaux authentiques en empruntant des jolis sentiers, des chemins larges et roulants ou des monotraces plus escarpés et de jolis panoramas ponctuent les 3 parcours.

LES ATOUTS DE L’ÉPREUVE

  • Le relief (400 à plus de 1000 m) et des paysages variés.
  • 3 parcours permettent une belle mise en avant de ce territoire de la vallée du Lot au plateau de l’Aubrac.
  • Le départ (sur le pont vieux) donné en hommage à la légende des marmots.
  • L’arrivée dans le cloitre du XIV, au cœur du village, magnifique écrin chargé d’histoire
  • La remise des dossards dans un site classé Monument Historique : la chapelle des Pénitents noirs.
  • Les produits locaux offerts sur les ravitaillements et à l’arrivée : saucisse sèche, fromage de Laguiole, gâteaux à la broche, yaourts au lait de brebis, bière de l’Aubrac, limonade artisanale «La Délicieuse» et Colt Cola de St Geniez.

LA LÉGENDE DES MARMOTS LES HABITANTS DE ST-GENIEZ SONT APPELÉS LES MARMOTS, POURQUOI ?

Selon la légende, cette appellation insolite remonterait au 15ème siècle. A cette époque, deux enfants d’une dizaine d’années qui vivaient avec leur père, pêcheur, dans une pauvre maison au bord du Lot, avaient apprivoisé une marmotte.

Un soir, un orage qui menaçait effraya la pauvre bête qui s’enfuit. Les enfants se mirent à sa poursuite et l’attrapèrent dans la montagne. Mais l’orage éclata et ils durent s’abriter dans une cabane. Quand ils rentrèrent, le Lot grossi par la pluie torrentielle, avait emporté la maison et le père périt noyé.

Les enfants sauvés par l’instinct du petit animal ne quittèrent plus la marmotte, aussi les appela-t-on les marmots. Par extension, ce nom fut donné aux gens du quartier et plus tard à tous les habitants du village.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *