Reco Vélo du Natureman Var dans les Gorges du Verdon

Au cas où certains ne l’auraient pas remarqué, le parcours vélo du Natureman Var 2018 a changé et pour la première fois pour cette 6ème édition, les triathlètes vont entrer dans les Gorges du Verdon. Une petite équipe (2) du magazine RESPIREZ a reconnu le parcours pour ceux qui n’ont pas eu la chance de venir faire la reconnaissance. C’est toujours mieux de savoir à quoi s’attendre.

Tout commence comme si rien n’avait changé. Une fois sorti de l’eau, un petit séchage sur 3 km de plat puis c’est la montée vers le village d’Aiguines qui s’annonce comme tous les ans. Une montée de 7 km en pente régulière dans la campagne provençale qui permet peu à peu de prendre de la hauteur au-dessus du Lac. Tournez un peu la tête pour admirer le château d’Aiguines qui surplombe le Lac de Sainte Croix.

La traversée du Village laisse un petit répit et la tentation d’un arrêt en terrasse pour un petit café est grande mais il faut rapidement bifurquer sur la gauche pour rejoindre la route en corniche sur la rive gauche des Gorges. C’est une ascension de 6 km là aussi régulière mais un peu plus raide qui s’annonce jusqu’au col du Fayet.  Jetez un œil au-delà du Lac, vous apercevrez le mont Ventoux derrière le plateau de Valensole.

En moyenne sur cette première partie du Natureman Var, les coureurs arriveront au col en 1 h - 1h 15 après une ascension presque continue de 13 km. Il faut donc se préparer à grimper la première heure au minimum pour 700 m D+.

Une petite descente en lacets donne un peu de répit même si la prudence doit être de mise pour bien négocier les virages serrés. Une variation de montée/descente en montagnes Russes permet d’atteindre les deux tunnels du parcours. Ils ne sont pas éclairés et si le premier n’est pas totalement aveugle, le deuxième peut surprendre par son côté sombre. Ne vous y attardez pas.

On redescend alors jusqu’au pont de l’Artuby qui permet de franchir cet affluent du Verdon et de se diriger vers Trigance. Un ravitaillement uniquement de boisson est prévu au 21ème kilomètre au restaurant de l’Aigle. Même si ce sont plutôt les vautours fauves qui seront à l’affut des coureurs défaillants.

Un peu plus loin, un panneau détourné en licorne vous indiquera que vous êtes à la moitié du parcours en distance et un peu plus de la moitié du dénivelé. Il vous rappelle avec humour aussi que le total du dénivelé est bien de 2.000 m.

Un ravitaillement est prévu à Trigance en liquide et en solide.

Passé Trigance, une nouvelle ascension courte mais intense permet de monter vers Rougon au kilomètre 50. Après un court répit, une montée de 7 km permet de rejoindre La Palud sur Verdon. C’est la dernière difficulté du parcours avant une descente de 20 km. La récompense de la fin de parcours consiste à descendre enfin vers Moustiers et à se rapprocher inexorablement du Lac. Il faudra traverser le Verdon à nouveau sur le pont du début des Gorges. Cela sera particulier de passer ce pont dans ce sens là et vers la fin du parcours alors que depuis 5 ans, lors de ce Natureman Var, c’est dans l’autre sens que les Triathlètes le pratiquait en début de parcours.

Le plat relatif jusqu’à l’arrivée vélo permet de faire tourner les jambes et de les préparer à la dernière épreuve qui elle n’a pas changé. Il s’agit toujours d’un parcours le long du Lac en deux boucles avec une Remontée vers le village pour savourer le plaisir de passer la ligne en finisher du Natureman Var.

Rendez-vous dimanche pour une belle journée de Triathlon dans un décor fabuleux pour finir la saison en beauté. 

A l’occasion, passez nous voir sur le stand RESPIREZ on vous réserve une surprise !

Textes et photos : E.Delattre avec la participation de Fabrice Rigollet.

 

Plus d’info sur www.natureman-var.fr

Une pensée sur “Reco Vélo du Natureman Var dans les Gorges du Verdon

  • octobre 3, 2018 à 9:00
    Permalink

    Merci beaucoup pour le partage de ce repérage, qui s’avèrera très précieux dans 4 jours !
    Au plaisir de vous saluer sur votre stand au cœur du village des Salles-sur-Verdon.
    Artistiquement & triathlètement vôtre !
    Ravenman,
    graphiste & illustrateur (et un peu triathlète à ses heures, dont ce dimanche sur le Natureman VAR 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *