Trails Solidaires à Madagascar

Après 21 ans de marine au long cours et 4 ans dans les Alpes françaises, Stéphane Thamin a posé ses valises à Madagascar en 2012. Depuis, il y organise un circuit de quatre Trails solidaires par étapes aux quatre coins de la plus grande île d’Afrique. Bien connue des trailers réunionnais qui viennent se préparer à la Diagonale, l’ile de Madagascar devient petit à petit une terre de trail tout en gardant un objectif de développement solidaire.

Texte : Eric Delattre – Photos : Mahay Expédition

 

C’est en reprenant l’organisation du plus ancien trail de Madagascar, le Trail de l’ile Rouge, que l‘idée d’en créer plusieurs est née. En effet en 2020 ce sera la 7ème édition de ce trail de 125 km découpé en 6 étapes qui se déroulera dans l’ouest de l’île. Il a complété la liste enajoutant au calendrier deux épreuves dans le nord-ouest et le nord-est puis un ultratrail plus au sud. Il y en a donc pour tous les goûts, tous les niveaux, tous les rythmes avec un trait commun qui consiste à aller à la rencontre du peuple malgache, de sa culture et de sa nature.

En effet, l’approche de Stéphane est tournée vers des séjours sportifs de qualité mais il y associe une forte contribution des équipes locales. Seul européen dans l’organisation de ses courses, il prend soin d’associer les communautés villageoises et de faire participer des coureurs locaux.

Ces courses à étapes sont organisées pour des groupes assez réduits de 12 à 50 personnes maximum même si sous l’impulsion de Gérard Verderet, président de l’association «course autour du monde», les trails solidaires de Mada connaissent un succès grandissant.

L’esprit n’est pas forcément tourné vers la compétition même si le chrono reste présent. Mais il n’y a pas de barrières horaires par exemple sur ces courses. L’idée est que chacun prenne plaisir à courir ou marcher et puisse avoir un échange avec les communautés malgaches.

Sur certaines étapes, des binômes sont organisés en faisant courir chaque participant avec un coureur local. C’est le temps du binôme qui est alors retenu. Mahay Expédition, l’agence de Stéphane a même obtenu en 2019 un trophée du voyage durable dans la catégorie voyages solidaires. Les journées de course sont alternées avec des journées de liaison, d’échange ou de visites. Dépaysement assuré.

L’encadrement et la sécurité des concurrents sont également une des forces mise en avant par Stéphane. On a parfois une image négative de la sécurité à Madagascar mais Stéphane nous rassure assez vite : «La nature n’est pas hostile à Madagascar, il n’y a aucune espèce mortelle à l’exception des crocodiles mais qui ne sortent pas de leur milieu naturel et nous connaissons leurs habitudes. Bien entendu, la pauvreté est présente à Mada mais les gens sont souriants, accueillants et heureux de vous voir ». Sur le plan médical, l’organisation a prévu un médecin urgentiste et un kiné sur chacune de ses épreuves et un téléphone satellite est également prévu. L’accueil dans les villages est facilité par des prises de contact en amont des courses et des rencontres sont organisées.

Le circuit des trails solidaires de Mada est composé de 4 trails organisés sur 4 régions différentes avec 4 niveaux de difficulté :

LE TRAIL DE L’ÎLE ROUGE : ENTRE NATURE ET TRADITION

MADA NOSY TRAIL : TRAIL EN DOUCEUR ET EN TOUTE INTIMITÉ

ULTRAMAD : ULTRATRAIL ENGAGÉ POUR AVENTURIERS

LE RAID MADAGASCAR : UNE AVENTURE À L’EST DE L’ÎLE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *