NATUREMAN RETOUR AUX SOURCES

NATUREMAN RETOUR AUX SOURCESUn parcours grandiose 

Le Natureman s’y était pris à deux fois pour emmener le peloton des triathlètes dans les Gorges du Verdon. En effet, ce périple dans les gorges programmé une première fois en 2018 avait été annulé du fait de la météo et des éboulements sur le parcours. Et c’est en 2019 que ce parcours exceptionnel avait été emprunté pour le plus grand plaisir des triathlètes.

Cette incursion dans les gorges restera exceptionnelle. «On ne dit pas qu’on ne le refera pas mais c’est une organisation très délicate à mettre en place», nous confie Eric Amattéis, organisateur du Natureman. En effet, il n’est pas possible de fermer cette route et la cohabitation avec les véhicules à moteur sur des routes en lacets et étroites est difficile surtout dans la descente. On ne se rend pas compte de la dangerosité de cette route quand on est sur le vélo. Mais quand on regarde le précipice, on prend toute la mesure du danger. Tout s’est bien passé sur cette portion en 2019, une pleine réussite qu’il faut savoir savourer.

NATUREMAN RETOUR AUX SOURCES

L’édition 2020

Cette année on retrouve le parcours initial de l’épreuve qui fait le tour du Lac. On retrouve la côte de l’Enfer du Sud qui a peut-être manqué aux concurrents l’année dernière. C’est un parcours vélo plus accessible au plus grand nombre. Le dénivelé ne sera «que» de 1338 m D+ contre 2200 m D+ l’année dernière. «Certains triathlètes s’étaient décommandés en 2019 à quelques semaines de l’épreuve quand ils avaient étudié de plus près le parcours vélo. Cette année l’itinéraire vélo sera plus accessible» nous indique Eric Amattéis.

NATUREMAN RETOUR AUX SOURCES

Un retour aux sources 

Si le parcours revient aux origines, la date choisie par l’organisation pour 2020 restera le samedi pour le format L. Les concurrents auront donc l’occasion de profiter de cette région du Verdon durant tout le week-end. Vendredi le retrait des dossards restera organisé aux Salles sur Verdon. Samedi sera la journée du L et dimanche se déroulera le format M.

Le Natureman devra compter sur sa notoriété et la qualité de ses parcours pour tenir sa place dans un calendrier 2020 qui a été totalement chamboulé par les annulations et reports de début de saison.

NATUREMAN RETOUR AUX SOURCES

De la concurrence… 

Les grosses cylindrées du label IRONMAN ont en effet été reportées sur les mois de Septembre et octobre à Aix notamment le week-end précédent le Natureman. Mais l’ambiance bon enfant et le doux climat varois de début d’automne sont des atouts pour réunir une communauté triathlétique amoureuse de sport et de Nature.

NATUREMAN RETOUR AUX SOURCES

Face à l’armada, les valeurs 

L’esprit du Natureman demeure intact et en fait un triathlon à part dans le circuit où l’on aime venir finir sa saison. Comme nous le confie Eric Amatteis : « plus que jamais, les valeurs que nous souhaitons véhiculer à travers cette épreuve, sont celles du partage, du respect de notre environnement, en conservant notre communauté de bénévoles prête à partager des moments de bonheur, avec pour maître mot : empathie et positive attitude.»

Et surtout n’oubliez pas, c’est le collectif qui décide de l’avenir de notre planète, l’occasion pour ce premier week-end d’Octobre de partager tous ensemble cette belle énergie dans un endroit d’exception ».

NATUREMAN RETOUR AUX SOURCES

En chiffres

Du 2 au 4 octobre

9ème édition

Vendredi 2 octobre :

Retrait des dossards

Samedi 3 octobre :

Natureman L :

Distances : 2300 m de natation – 90 km de vélo et 19,5 km de course à pied type trail.

Dimanche 4 octobre :

Natureman M :

Distances : 1600 m de natation – 52 km de vélo et 9,4 km de course à pied type trail.

NATUREMAN RETOUR AUX SOURCES

En savoir plus : https://natureman-var.fr/index.php/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *